Tourisme au Chili : tout ce qu’il faut savoir avant de partir

L’année dernière, le Chili a vu le nombre de touristes augmenter de plus de 20 % d’après l’office du tourisme. Le pays fait actuellement partie des destinations les plus prisées des voyageurs à travers le monde. D’autant plus qu’il regorge d’innombrables attractions touristiques exceptionnelles qui n’ont rien à envier aux pays voisins. Qu’elles soient naturelles, historiques ou bien culturelles. Si vous envisagez de faire un voyage au Chili et d’y passer vos vacances, alors vous aurez l’embarras du choix non seulement sur les sites à découvrir, mais aussi sur les activités qui vous attendent. Voici d’ailleurs quelques informations et conseils indispensables à savoir avant de partir au Chili.

Voyager au Chili, la meilleure période pour y aller

Avec la géographie particulière du pays, plusieurs types de climats peuvent y être observés. En effet, s’étirant sur plus de 4 000 km de long, le climat chilien au nord est désertique. La partie centrale du pays, celle qui abrite notamment la capitale, quant à elle jouit d’un climat méditerranéen. Tandis que la partie sud jusqu’à son extrémité est caractérisée par un climat polaire océanique. Il ne faut pas non plus oublier l’île de Pâques qui bénéficie d’un climat subtropical.

Si vous voulez donc passer vos vacances au Chili, il vous est possible de choisir la partie du pays dans laquelle vous souhaitez séjourner en fonction du climat qui vous convient. Mais dans le cas général, vous pouvez y voyager en toute saison. Mais si vous voulez connaître la meilleure période pour visiter le pays, c’est à partir du mois de décembre jusqu’au mois de février. Par ailleurs, la température moyenne des régions augmente au fur et à mesure que vous vous dirigez depuis le sud vers le nord du pays.

Les formalités d’entrée et sortie sur le territoire chilien

Toujours d’après l’office du tourisme, les Européens sont en tête de liste pour ce qui est des touristes en visite sur le territoire chilien. Afin de pouvoir entrer au Chili, si vous êtes ressortissant de l’Union européenne, alors vous n’aurez pas besoin de visa aussi bien touristique que professionnel. Bien entendu, un passeport est requis. Il doit être valide pour au moins 90 jours après votre retour en France par exemple. À noter qu’une « Tarjeta de tourismo » vous est donnée lors du contrôle de votre passeport par la police d’immigration. Il s’agit d’une carte touristique qu’il faut bien conserver et surtout ne pas perdre. En effet, elle vous sera demandée lorsque vous quitterez le territoire chilien.

Comment se rendre au Chili ?

Il est possible d’entrer sur le territoire chilien par voie aérienne, terrestre et maritime. C’est dans la capitale du Chili, Santiago, que se trouve l’un des principaux points d’entrée au Chili. Il s’agit de l’aéroport international Arturo Merino Benítez, plus connu en tant qu’aéroport de Santiago. Il se trouve plus précisément dans la commune de Pudahuel à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest du centre-ville.

Vous pouvez également rejoindre le Chili par la route, si vous vous trouvez déjà en Amérique du Sud. Depuis l’Argentine, le Pérou, le Brésil ainsi que la Bolivie, vous pouvez faire le trajet en autobus. Pour ce qui est de la voie maritime, c’est le plus souvent à partir de l’Argentine que vous pouvez naviguer en bateau afin de vous rendre dans ce pays.

Chili
chili

Les moyens de déplacement au Chili

Vous pouvez utiliser plusieurs moyens de transport afin de vous déplacer au Chili. En effet, selon l’endroit dans lequel vous vous trouvez ainsi que la région, vous pouvez le faire entre autres en autobus, en taxi, en voiture de location, en bateau et aussi en avion.

Pour les petits déplacements en ville, vous pouvez opter pour les taxis. D’ailleurs, lorsque vous débarquez de l’aéroport de Santiago, c’est une option à envisager afin de vous rendre sans problème jusqu’au centre-ville. Il est également possible de louer des voitures pour plus d’autonomie et de liberté, mais vous devez posséder un permis de conduire international.

Mais vous pouvez également le faire en autobus qui est en plus moins cher et très bien organisé. En effet, le réseau d’autobus au Chili est très bien implanté et c’est le moyen de transport le plus utilisé. D’autant plus que toutes les villes chiliennes sont desservies par de nombreuses compagnies. Aussi, vous pouvez parcourir le pays en autocar que ce soit pour de courts ou de longs trajets.

L’avion est également un moyen de transport abordable pour les longues distances dans le pays. C’est notamment le cas pour rejoindre l’île de Pâques depuis la capitale. Par ailleurs, il est aussi possible de se déplacer en bateau, en l’occurrence pour des croisières au Chili. D’ailleurs, certaines régions du sud ne sont accessibles que par la voie maritime.

Les différents hébergements qui vous attendent

Lors de votre séjour au Chili, vous aurez droit à plusieurs types de logements adaptés à tous les budgets. En effet, dans certains parcs nationaux, vous pouvez faire du camping à prix avantageux. De nombreuses auberges de jeunesse sont également disponibles partout dans le pays. Pour être au plus près des Chiliens, il n’y a rien de mieux que de séjourner en pension familiale. Par ailleurs, il existe également des gîtes ruraux privés qui peuvent héberger les touristes.

À noter que partout dans le pays, il y a les « hospedajes » et les « residencial » qui ne sont pas toujours évidents à différencier pour les touristes. Mais en général, ce sont des hébergements bon marché qui proposent un niveau de confort plus ou moins décent. Avant de signer, demandez à voir les chambres et les commodités. En outre, il y a également au Chili des hôtels luxueux de standing international.

Les sites touristiques chiliens incontournables

Tout le monde trouvera son bonheur en voyageant au Chili, que vous soyez un amoureux de la nature, d’astronomie, d’archéologie, etc. En effet, avec les nombreux parcs nationaux chiliens, le plus populaire d’entre eux est sans doute le parc national Torres del Paine. Dans lequel vous avez la possibilité de vous adonner à diverses activités en plein air comme le cas du fameux trek W.

En outre, pour les astronomes en herbe et les passionnés, n’oubliez pas de faire un tour à l’observatoire astronomique del Pangue. Sinon, vous pouvez trouver des gîtes ruraux pour découvrir et contempler le ciel austral du Chili. Par ailleurs, l’île de Pâques est une destination à ne pas manquer au Chili pour les passionnés d’archéologie avec les remarquables statues moaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *