Motoriser un portail battant

Vous avez décidé de moderniser l’aspect de votre domaine intérieurement et extérieurement s’entend. Une rénovation intérieure relève d’un professionnel en la matière, mais vous devez aussi penser à rénover votre portail classique à battants. C’est une bonne décision que vous avez prise, et le plus simple pour cela est de le motoriser habilement, ce qui évite de faire un effort physique en entrant ou sortant de chez vous. Vous gagnerez ainsi un confort d’utilisation non négligeable. Comment procéder à cette motorisation ? Zoom sur toutes les procédures à suivre.

Quelques notions essentielles à savoir

Votre portail battant est composé soit d’un ou de deux vantaux selon la longueur de l’ouverture à clôturer. Pour que cette modernisation se passe correctement donc, vous devez respecter les structures existantes de votre ancien système, à savoir :

  • Les rails de guidage ;
  • Les poteaux verticaux destinés à supporter le poids du portail ;
  • Les anciens vantaux aux dimensions de l’ouverture,
  • Les surfaces de débordement extérieur ou de dégagement intérieur ;
  • Le cadre du portail.

Recommandations importantes

Au cas où la structure de l’ancien portail laisserait à désirer, n’hésitez pas à donner une nouvelle vie à vos vantaux, mais le cadre doit rester le même ! Au cas où le cadre métallique serait trop vieux pour supporter le poids du nouveau système d’ouverture, vous pourrez le remplacer ou procéder à son renforcement avec un ouvrier spécialisé en ouvrage métallique. Dans ce cas, les dimensions de l’ancien cadre doivent être respectées soigneusement, car toute modification de sa taille engendrera un dérèglement de toute la structure en place.

La motorisation portail implique aussi un renforcement des poteaux destinés à supporter les montants verticaux du portail. En effet, le système à appliquer est invisible, puisque tout le mécanisme d’automatisation est inclus dans le montant du cadre, ce qui a pour effet d’augmenter son poids. Quelques fois aussi, le dormant aura besoin d’être renforcé afin d’accueillir une nouvelle structure, en l’occurrence la mise en place de bras destinés à actionner la fermeture ou l’ouverture du portail électrique.

Comment mettre en place la motorisation ?

Le principal constituant de la motorisation portail est le moteur électrique destiné à actionner son mécanisme d’ouverture/fermeture automatique. Pour un design élégant et soigné, quel que soit le mécanisme ou le moteur utilisé, le système de mise en marche doit être invisible et dissimulé judicieusement. Il devra aussi assurer une fiabilité et sécurité lors de son usage quotidien.

Maintenant que toutes les structures utiles à la modernisation de votre portail battant sont prêtes, vous pouvez choisir le type d’automatisme qui vous convient le plus. Pour ce faire, les choix possibles sont :

  • La motorisation à vérin

Elle est idéale pour les portails lourds ou pesants, le vérin assure l’ouverture et la fermeture du portail doucement et silencieusement. Tout le mécanisme est intégré dans la continuité du portail.

  • La motorisation à bras articulé

Pour un portail battant, les bras articulés seront soudés aux dormants du cadre du portail afin d’actionner sa fermeture ou son ouverture. Le moteur sera discrètement dissimulé dans le montant vertical du cadre, spécialement aménagé pour cela.

  • La motorisation semi-enterrée ou enterrée

Pour les portails battants ou coulissants, ces deux systèmes de motorisation permettent d’ouvrir votre portail à 180 °. Tout le mécanisme sera enfoui dans le sol et nécessite donc la mise en place d’une maçonnerie spécifique pratiquée par un professionnel.

Les options supplémentaires

Ainsi motorisé, votre portail battant pourra être commandé à distance, et avec une domotique approprié (box Internet), vous pourrez utiliser votre smartphone ou votre tablette pour ouvrir ou fermer votre portail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *