Qu’est-ce qu’un GFV ?

Pour une diversification du patrimoine ou tout simplement pour un investissement plaisir, devenir propriétaire d’un domaine viticole peut présenter différents atouts. Toutefois, un tel investissement exige réflexion et préparation en raison des coûts que cela peut engendrer. Pour pouvoir investir plus facilement, il est possible pour un futur acquéreur d’investir dans un groupement viticole. Qu’est-ce qu’un GFV ? Quels sont les avantages ? Que peuvent être les éventuels risques ?

Un GFV, qu’est-ce que c’est ?

Le GFV ou groupement foncier viticole regroupe des sociétés civiles spécialement créées pour permettre l’acquisition et la mise en location d’un domaine viticole. Ainsi, lors de la vente d’un domaine viticole dans le Languedoc et dans toutes les localités ayant une forte réputation en termes de vin, il n’est pas rare de voir plusieurs propriétaires se partageant des parts de la production que ce soit en argent ou en nature, notamment par des bouteilles issues de l’exploitation.

Pour pouvoir être proposé dans un GFV, les critères de sélection auxquels sont soumis les domaines sont rigoureux. Les critères se basent notamment sur la notoriété de l’appellation, sa situation géographique, les possibilités de développement ou encore le classement du domaine par rapport aux autres vignobles. Le GFV est un moyen d’optimiser un investissement dans un domaine viticole. C’est un investissement rare et il permet d’allier plaisir, stabilité, longévité et avantages fiscaux.

Quels sont les avantages d’un investissement en GFV ?

Devenir propriétaire d’un domaine viticole à travers un groupement foncier viticole est avant tout un moyen d’acquérir une propriété tout en bénéficiant des avantages fiscaux. En effet, si les revenus issus du GFV sont imposés à l’IR au même titre qu’un revenu foncier, le GFV va permettre d’optimiser l’acquisition du domaine par achat à crédit des parts. Ceci va permettre à l’acquéreur de jouir d’une réduction sur les intérêts d’emprunts sur les revenus. Cette pratique va également permettre de créer un déficit foncier qui va pouvoir être imputé sur le revenu total.

Un groupement foncier viticole sera également un moyen d’optimiser une éventuelle succession. Dans la mesure où le propriétaire fait don de ses parts à titre gratuit, ses parts seront exonérées de 75% de la valeur initiale et dans la limite de 101 897 euros. Toutefois, pour pouvoir bénéficier de cet avantage, il est obligatoire que les parts de GVF aient été détenues durant au moins deux ans par le propriétaire et qu’elles, après légation, doivent rester la propriété des successeurs pour une durée minimum de cinq ans.

Comment intégrer un GFV ?

Intégrer un GFV est soumis à quelques conditions. Il est par exemple à noter qu’une part minimale est exigée. Il faut au moins acquérir entre deux et dix parts pour bénéficier des avantages d’un GFV. Pour pouvoir devenir propriétaire à travers un GFV le ticket d’entrée est calculé aux alentours de 20 000 à 60 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *