Le point sur les thermomètres infrarouges

Les thermomètres électroniques se sont démocratisés notamment grâce aux avancés technologiques, mais aussi à cause de l’interdiction de la commercialisation des appareils de mesure fonctionnant au mercure. Ce métal lourd, considéré comme nocif est le principal élément permettant le fonctionnement des thermomètres classiques, c’est-à-dire les thermomètres au mercure. Les thermomètres modernes utilisés dans le domaine médical se servent de la technologie infrarouge pour permettre de mesurer la température des patients. Ils sont utilisés aussi bien par des médecins que par des particuliers.
Le principe de fonctionnement des thermomètres infrarouges

Le thermomètre infrarouge est constitué d’un capteur et d’un système optique ainsi que d’une unité de calcul. Cet ensemble permet de mesurer le rayonnement infrarouge émis par un corps à différentes températures. Les thermomètres infrarouges sont beaucoup plus performants et pratiques que les thermomètres au mercure. En effet, il suffit de quelques secondes pour relever la température d’un patient, alors qu’avec un thermomètre au mercure, cette opération nécessite 2 à 3 minutes. La technologie infrarouge permet même de prendre la température d’une personne sans nécessité de mettre le thermomètre en contact avec elle. La prise de température se fait à distance. Les thermomètres infrarouges utilisés dans le domaine médical sont : les modèles auriculaires et les modèles frontaux.

Les différents types de thermomètres infrarouges utilisés dans le domaine médical

Le thermomètre frontal et le thermomètre auriculaire se différentient par le mode d’emploi. En effet, malgré le fait que leurs fonctionnements reposent sur le même principe, ils s’utilisent différemment. Différents modèles de ces deux types de thermomètres sont disponibles sur de nombreuses boutiques en ligne comme thermomètre 1. Pour relever la température d’un patient avec un thermomètre frontal, il suffit de positionner son capteur infrarouge près du front de la personne et d’attendre quelques secondes. Le résultat est affiché avec une précision de l’ordre du dixième de degré sur un petit écran digital intégré à l’appareil. Le thermomètre frontal est très pratique du fait que la prise de température ne nécessite aucun contact avec le patient. Ce qui est idéal pour prendre la température des bébés et des enfants. Le thermomètre auriculaire est une autre variante du thermomètre infrarouge utilisé dans le domaine de la médecine. Son capteur infrarouge est placé à l’intérieur d’un embout afin de permettre la prise de la température du tympan et du conduit auditif du patient pour déterminer celle de son corps. Le relevé de température se fait en introduisant seulement pendant quelques secondes l’embout thermomètre dans l’oreille du patient. Ce type de thermomètre est aussi muni d’un petit écran, affichant le résultat avec la même précision que celle du modèle frontal, soit au dixième de degré près.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *