Les différents types de disques durs

Les disques durs sont utilisés pour stocker des données massivement. Il existe différents types de disques durs, dont l’IDE, le SATA et le SSD. Il est important de savoir choisir son disque dur car, c’est ce qui va permettre la récupération de données perdues sur disque dur en cas de perte de donnée.

Le disque dur IDE et SATA

Etant le plus ancien, le disque dur IDE ou Integrated Drive Electronics permet un transfert d’environ 130Mo/s. Ce type disque dur n’est plus très utilisé actuellement, car leur production a été stoppée en 2013. Toutefois, on peut encore en trouver quelques-uns sur le marché. Ce type de disque dur se connecte directement sur le disque dur grâce à une nappe souple composée de connecteurs 40 points. Le disque dur à interface SATA est le successeur de l’IDE. Son débit de transfert est d’environ 1,5 Gbits/s grâce à son cable SATA. Ce disque dur existe en plusieurs versions. Il existe le SATA II avec 3 Gbits/s et le SATA III avec 6 Gbits/s. Sa nappe est plus fine et moins énorme que celle de l’IDE, ce qui permet de mieux l’aérer et de facilement le refroidissement de l’appareil. Par ailleurs, les câbles utilisés par ce type de disque dur peuvent également être utilisés pour des connections entre carte mère et lecteur CD/DVD.  Grâce à ces outils de stockage, la récupération de données perdues sur disque dur est plus facile.

Le disque dur SSD

Appelé Solid State Drive, le SSD est le plus récent des disques durs. Sa vitesse de lecture et d’écriture peut aller jusqu’à 3Go/s. Ce qui différencie ce type de disque dur à l’IDE et au SATA, c’est qu’il ne comporte plus les composants d’un HDD, mais se compose d’une mémoire flash. En d’autres termes, on peut dire que le SSD est plus résistant qu’un HDD. Par ailleurs, il est beaucoup plus silencieux et beaucoup plus rapide. Toutefois, les mémoires flash ont une durée de vie plus limitée car, la mémoire peut s’user  après plusieurs cycles de lecture et d’écriture. Pour un stockage de donnée pour du très long terme, il est donc conseillé d’utiliser un disque dur externe. Il garantit en effet une plus grande flexibilité et un stockage plus étendu. La récupération de données perdues sur disque dur est donc plus facile grâce à toutes ces possibilités, mais il appartient à chacun de choisir celle qui lui convient le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *