Recrutement, les astuces pour présélectionner les meilleurs candidats

L’étape de la présélection des candidats est indispensable à tout processus de recrutement. La tâche peut parfois devenir assez chronophage pour les professionnels. Et pourtant, cette phase ne doit pas être négligée si on veut s’assurer de bien choisir les meilleurs profils et de ne pas passer à côté de la perle rare. Actuellement, différentes solutions et méthodes peuvent être appliquées afin de mener à bien cette première étape de la sélection des postulants.

Un niveau élevé de « matching » entre les infos sur le CV et les critères d’embauche

La présélection candidats fait partie des prestations proposées par les experts en recrutement. Les entreprises qui ont eu la bonne idée de confier cette tâche aux spécialistes n’ont plus de souci à se faire pour ce qui est des résultats obtenus. Bien sûr, les professionnels appliquent des techniques précises bien connues dans le domaine RH à la seule différence qu’ils utilisent des outils spécifiques. Ils ont d’ailleurs la capacité d’exploiter toutes les solutions disponibles grâce à une méthode de sourcing innovante.

La première étape du travail de sélection des candidats à rencontrer consiste à déterminer les critères d’embauche. Cela va faciliter le tri des dossiers puisque les profils non correspondants seront systématiquement rejetés. Les critères peuvent se porter sur les compétences professionnelles (diplômes, nombre d’années d’expérience, formation suivie ou autres). Les conditions peuvent également tenir compte des caractéristiques personnelles telles que la prétention salariale ou l’adresse du candidat. En outre, il y a les compétences personnelles qui peuvent servir de critères si le recruteur juge, par exemple, que la résistance à la pression ou encore la capacité de persuasion est indispensable au poste indiqué.

Une grille d’évaluation sera ensuite élaborée et servira à analyser chaque CV. Chaque profil passera au filtre des critères. Ainsi, on obtiendra un meilleur niveau de « matching ». Il se peut que certains éléments échappent à cette méthode. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains recruteurs surlignent certains éléments intéressants bien qu’ils ne soient pas pris en compte dans la grille.

Classer les candidats selon l’ordre de pertinence des résultats

Les CVs seront notés selon leur niveau de correspondance aux critères d’embauche. Cette autre pratique va servir à classer facilement les dossiers. La pertinence sera le principe à respecter dans cette autre étape de la présélection des candidats. Ainsi, les postulants peuvent être répartis en trois catégories. La première regroupe ceux qui seront prochainement convoqués pour un entretien en raison d’un niveau de « matching » élevé.

La seconde rassemble les dossiers qui méritent une révision ou un approfondissement. Il peut arriver que certains points doivent être éclaircis avec les candidats. Les recruteurs ont le droit d’émettre des réserves. Les profils de cette deuxième catégorie peuvent être repris si ceux de la première présentent des problèmes. Pour finir, vous avez la section des dossiers à refuser. Dans ce cas-ci, aucune adéquation n’a été retrouvée ou peut-être que le niveau est assez faible pour que l’on puisse parler de correspondance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *