Transition énergétique en marche en France

La transition énergétique avance au rythme des conférences environnementaux, reportages poignants et quelques autres supports d’information savamment préparés. Les lobbys environnementaux œuvrent pour alerter les masses sur la nécessité de réduire la consommation énergétique afin de préserver le futur. Pourtant, les gaspillages continuent, de quoi susciter des questions sur la nécessité d’adopter des mesures restrictives particulièrement contraignantes au quotidien.chaleur-rechauffement

Pourquoi ça ne marche pas ?

Les mesures d’incitation ont été publiées depuis des décennies, forçant le commun des mortels à adopter des réflexes visant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Si au début, ces mesures étaient une question de bon sens, les choses changent et laissent entrevoir des réactions frôlant l’extrémisme chez des défenseurs de l’environnement. Cet extrémisme peut être expliqué par le manque de réactivité de la part des décideurs, les triches effectuées par les géants commerciaux, les agissements de certains artisans et patrons d’holding… En somme, la transition énergétique souffre d’une absence manifeste de volonté politique. La population doit jouer les rôles principaux mais aucune  aide concrète ne leur permet de jouir des appareils censés réduire leur consommation quotidienne. Bien sur les éco-prêts à taux zéro, les prêts écologiques et autre existent, cependant, sont-elles suffisantes pour espérer un changement significatif à court, à moyen ou même à longs termes ?

Avis d’un artisan électricien

Panneaux solaires, éolienne, biogaz et bien d’autres énergies permettent d’envisager un avenir meilleur. Cependant, de l’avis de cet artisan francilien (voir son site), il semble difficile d’inciter les concitoyens à adopter les équipements à énergie renouvelable qui sont assez onéreux. De plus, ces derniers ne sont pas enclins à faire les efforts nécessaires, étant donné les tracas quotidien. Toujours d’après cet électricien, l’écologie est surtout un problème de riche. En effet, il faut disposer de certains moyens avant de songer à réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Transition énergétique : l’attitude avant tout

En somme, la transition énergétique est un phénomène qui s’enraye au fil des décisions prises par décideurs mondiaux. Changer les modes de production et de consommation, le rapport au travail et notre relation au vivant, c’est cela la transition écologique. Pourvu que cette dernière phrase parvienne aux oreilles de ceux qui peuvent changer les choses afin que l’avenir soit plus radieux pour tout le monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *