Comment vidanger correctement la fosse septique ?

Les fosses septiques font partie de ces installations invisibles, mais qui ont toute leur importance dans un logement. Pour pouvoir fonctionner correctement, la fosse doit faire l’objet d’une vidange régulière. Si ce type d’entretien semble à priori simple, la connaissance d’un certain nombre de techniques est nécessaire pour le vidanger et le remettre en bon état de marché.

Vidange de fosse septique, comment ça marche ?

La fosse septique fait partie des éléments indispensables dans un logement qui assurent l’assainissement des eaux usées. Servant au quotidien, celle-ci doit fait l’objet d’une vidange notamment lorsque les boues atteignent 50 % du volume total de la fosse. La vidange consiste à vider la fosse pour la permettre de nouveau servir pour les 4 ans prochains. Mais c’est aussi l’occasion d’effectuer quelques vérifications et entretiens notamment du dégrilleur ainsi que le pré filtre.

La vidange sera effectuée par un professionnel qui va se charger de dégager le contenu de la fosse. Toutefois, pour pouvoir fonctionner correctement, la fosse septique ne peut être totalement vide afin de faciliter la réactivation du traitement des eaux. Devra également être vérifiée lors de ce travail la remise en eau afin d’éviter la compression du sol. La vidange effectuée dans les règles de l’art peut fonctionner correctement, mais permet également d’éliminer les risques d’odeurs nauséabondes et les dysfonctionnements qui pourraient provenir d’un manque de vidange et d’entretien.

Vidange de fosse septique, l’importance de faire appel à un professionnel

La vidange est indispensable pour assainir la fosse septique, mais surtout éviter les désagréments qui pourraient exister à défaut d’entretien. Il faut prévoir l’intervention d’un professionnel, le seul en mesure d’effectuer la vidange dans les normes. Si un plombier Andrésy peut effectuer la vidange de fosse septique peut également être confié à une entreprise spécialisée.

Dans tous les cas, quel que soit l’intervenant, celui-ci doit être en mesure de fournir un certificat qui est nécessaire lors des contrôles de fonctionnement par le SPANC ou du contrôle d’assainissement non collectif. Le bordereau de vidange doit ainsi permettre au contrôleur de vérifier la date de la vidange, les coordonnées du professionnel, mais aussi la désignation de la quantité des produits vidangés ainsi que le lieu de l’épuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *