L’installation d’un chauffage électrique de A à Z

chauffage-électrique

La réalisation de l’installation du chauffage électrique est à première vue assez simple, toutefois, un ensemble de règles est à respecter notamment lors de la réalisation du circuit spécifique et de la sécurisation du système de chauffe. Pour réaliser correctement la pose d’un chauffage électrique, voici donc comment procéder.chauffage-électrique

La pose du chauffage électrique en quelques étapes

Le chauffage électrique est facile à installer, à condition de se référer à des étapes bien précises. L’opération pourrait alors être effectuée en quelques heures.

  • Le circuit électrique du chauffage

Avant de procéder à l’installation proprement dite, il faut prévoir le circuit qui va alimenter l’appareil en électricité. Le circuit est spécifié et devra alimenter exclusivement l’appareil. Le circuit va donc du tableau de répartition, en passant par le disjoncteur de protection avant d’arrivée à l’emplacement choisi du chauffage. Pour réussir à réaliser le circuit électrique d’un chauffage, consultez ce site.

  • La fixation du support

Le chauffage électrique doit être placé à 12 centimètres du sol, au minimum et à proximité d’une sortie de câble. Une fois déterminé, l’emplacement doit être marqué afin que la fixation puisse être faite.Un repérage de l’emplacement devra être effectué avant que le mur soit percé. Les chevilles peuvent par la suite être installées afin que le support puisse être fixé.

Le chauffage électrique pourra par la suite être installé et alimenté en électricité. Pour ce faire, le disjoncteur devra être mis en position on.

La pose du chauffage électrique, que dit la norme ?

La norme française NF C15-100 est la référence pour réaliser la pose du chauffage électrique et des éléments électriques qui sont nécessaires pour l’alimenter. Suivant la disposition de cette norme, le chauffage doit disposer d’un circuit spécifique qui lui est dédié. Aussi, un disjoncteur de protection adapté doit aussi être prévu dans le tableau de répartition. Toutefois, la norme autorise le regroupement de plusieurs systèmes de chauffe électrique sur le même disjoncteur sans toutefois dépasser la puissance admise par le câble.

Aussi, toujours en référence à la norme, la pose du chauffage électrique doit aussi être effectuée suivant la répartition par volume de sécurité dans une salle de bain.Au niveau du tableau de répartition, il faut également prévoir au plus du disjoncteur différentiel le disjoncteur divisionnaire ou les fusibles de puissance appropriée. La protection contre les éventuelles fuites de courant à la terre devra aussi être réalisée notamment depuis l’appareil à la prise de terre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *