Le point sur la pose des canalisations enterrées

plomberie et canalisations

L’alimentation comme l’évacuation d’eau et l’alimentation en gaz proviennent généralement de tuyaux enterrés. Cette technique de conception du réseau est plus contraignante compte tenu des règles de profondeur, de pose du réseau et de leur identification. Faisant le point pour maîtriser la pose des canalisations enterrées.

Dans quel cas réaliser la pose des canalisations enterrées ?

Sur un circuit d’eau ou de gaz, il peut y avoir une partie enterrée suivant le besoin de la plomberie d’un logement. En pratique, le plombier est amené à installer des canalisations enterrées pour assurer l’alimentation et l’évacuation d’eau d’un logement. En effet, l’alimentation en eau part du réseau de tuyau public jusqu’à la partie privative qui dans la plupart des cas débute par des canalisations enterrées. L’évacuation va dans l’autre sens sachant que le tuyau collecteur principal sera enterré avant d’atteindre le réseau d’évacuation public.

Mais en plus de servir à alimenter en eau un logement et assurer l’évacuation des eaux, les canalisations enterrées sont aussi utilisées pour l’alimentation en gaz toujours en partant du réseau du fournisseur à la partie privative. Ainsi, que ce soit un bâti à usage d’habitation ou à usage professionnel, il peut toujours y avoir des canalisations enterrées. Mais dans tous les cas, quelle que soit l’utilisation du réseau, le plombier devra toujours se référer à la norme NF DTU 60.1 pour sa conception afin qu’il soit fonctionnel et sécurisé.

Réseaux enterrés, comme les concevoir ?

Les canalisations enterrées qu’elles soient utilisées pour le gaz ou l’eau devront toujours être conçue suivant les mêmes règles établies par la NF DTU 60.1. Ainsi, pour tout savoir comment un professionnel plombier procède à la pose des tuyaux enterrés, lire la suite.

  1. Le plan de conception du réseau

Avant d’entamer les travaux, il faut au préalable dresser un plan qui facilite grandement la réalisation de la tranchée et l’installation des canalisations. C’est également au moment de la réalisation du plan que le plombier devra prendre en compte les réglementations propres au gaz et à l’eau telle que le voisinage, la profondeur des tranchées…

  • La réalisation de la tranchée

Après repérage suivant le plan de conception, il faut commencer à creuser à une profondeur de 50 cm pour le gaz et 100 cm au minimum pour l’eau, en commençant aux points de pénétration dans la maison jusqu’aux raccordements ou comptages du fournisseur. Il faudra une tranchée rectiligne pour faciliter le passage des tuyaux. À la fin, il faut établir un lit de sable de 10 cm.

  • L’installation du réseau

Il faut ensuite placer les réseaux humides (le système d’alimentation, d’évacuation d’eau). Après la pose des grillages avertisseurs, il faut remblayer avant de stabiliser le sol.

Une fois les réseaux de canalisations enterrées conçus,il faut effectuer une vérification finale avant de leur utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *