Ce qu’il faut faire pour soulager la douleur chronique chez les séniors

D’innombrables personnes âgées sont sujettes à des douleurs chroniques dues généralement à des troubles telles que l’arthrose. Ces maux peuvent de temps à autre créer un handicap pour le sénior. Pour les apaiser, il existe des traitements. Pour en apprendre un peu plus à ce propos, suivez cet article.

La douleur chronique commune des séniors

Plus de la moitié des séniors de 65 ans et plus souffrent de douleurs chroniques constantes. Avec l’âge, la prévalence de la douleur s’accentue. Presque la totalité des séniors vit avec des douleurs à partir de 85 ans. La douleur aigüe est une perception passagère due à une chirurgie ou une blessure. Quant à la douleur chronique, elle peut durer largement, entre trois à six mois, voire même plus. Elle engendre des difficultés psychiques et corporelles. Elle peut être due à divers facteurs. La personne âgée peut souffrir d’une douleur déclenchée par un incident corporel tels une importante altération ou un grand mal de dos. La douleur chronique peut venir d’une pathologie. Il peut s’agir du cancer, du zona, de l’arthrose, des troubles de la circulation ou des problèmes aux muscles. Elle peut venir d’une douleur neuropathique ou encore psychogène. Les douleurs chroniques dues aux problèmes des os et des articulations sont les plus courantes chez les séniors à partir de 80 ans.

Les traitements des douleurs chroniques chez les personnes âgées

Des méthodes de traitement diverses sont disponibles pour amoindrir les douleurs chroniques et les rendre plus supportables. En plus d’avoir une vie plus active, vous trouverez des traitements divers comme les soins palliatifs plus ou moins puissants et la kinésithérapie. Les médicaments antidouleur sont classés sur l’échelle antalgique définie par l’Organisation mondiale de la santé par trois paliers. Malgré les risques d’effets indésirables, les médicaments sont parfois indispensables pour atténuer la douleur. D’autres méthodes alternatives comme la naturopathie, l’acupuncture ou autres ont également fait leurs preuves pour traiter les douleurs chroniques chez les séniors. Cliquez ici pour connaître les postures antidouleur.

Comment parler de la douleur avec un sénior ?Le fait de parler des douleurs chroniques chez les personnes âgées se pose souvent comme une difficulté dans leurs traitements. La plupart des séniors ne veulent pas partager leurs souffrances et d’autres n’arrivent pas à les décrire. Pour traiter le mal, la communication est vraiment cruciale, surtout quand il devient insupportable et nécessite un soulagement d’une manière ou d’une autre. Pour ne pas passer à côté d’une puissante détresse, soutenez la personne âgée et laissez lui révéler ces ressentis. Interrogez-la plusieurs fois si nécessaire avant qu’elle veuille de partager ses maux. Apprenez à lire son attitude lorsqu’elle ne désire pas parler. Vous pouvez trouver des signes de douleurs comme les troubles du sommeil, la perte d’appétit, les larmes, les poings serrés, la lenteur dans les déplacements, la baisse d’activité et bien d’autres encore. Avant de consulter le corps médical, essayez de discuter avec la personne âgée pour comprendre sa souffrance. Vous pourrez ainsi la décrire au médecin traitant avant d’obtenir le traitement idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *